Le blog de Bajazet

Celui qui a échappé à la foudre en parle volontiers

Le libre pour les nuls

icon 12/11/2013

Vous êtes au supermarché, vous repérez un produit, il est bien présenté et il vous donne envie. Vous lisez les ingrédients : farine, eau, E417, traces de trucs allergiques etc.
Rien qui ne vous choque alors vous l'achetez et une fois chez vous, vous trouvez le produit super bon et vos enfants l'adorent.

Un weekend en famille vous décidez de le reproduire, mais vous n'avez pas la recette, donc vous partez à la recherche du "homemade MONPRODUIT" dans votre moteur de recherche préféré mais rien.
Donc vous y allez à l'aveuglette, vous goutez, analysez, écrasez etc pour comprendre comment ce produit a été fait. Tout le monde participe, l'un dit c'est du X, l'autre dit c'est du Y, et en famille vous avancez.

Après ce gros travail, le résultat est presque pas là, mais il manque quelque chose, une saveur, une texture.

Vous publiez votre recette sur votre ou un blog, et vous recevez des commentaires "j'ai essayé, mais à la place de ça j'ai mis ça". Un autre vous dit "essaie d'ajouter ça" et petit à petit, vous arrivez à un super produit qui dépasse celui que vous avez acheté.

Le libre c'est exactement ça.

Le supermarché/les marques : les grands éditeurs comme Micro$oft, Google, Apple etc.
Le produit : le logiciel
Les ingrédients : les technos utilisées, cela peut-être un langage, une lib etc.
La recette : le code source du logiciel.
La famille : des amis, des collègues, ou vous seul.
L'analyse : c'est du reverse-engineering, c'est décompiler, tester, coder.
Le résultat : la version alpha du logiciel
Le blog : votre blog, votre wiki, votre shaarli, votre github peu-importe
Les commentaires : les avis, les "commits" des autres développeurs qui s’intéressent à votre produit.
Le résultat final : la version stable du logiciel.

Tout ça pour dire que depuis un moment, j'ai envie de faire une infographie car c'est plus parlant qu'un texte pour faire un parallèle entre le libre et la cuisine. Cette idée m'est venue lors d'une discussion avec une personne qui est anti-libre mais qui adore cuisiner.
En faisant mes courses, je suis tombé sur une bonne-surprise, Bonne-Maman vient de se lancer. Dans un de leur dessert, ils ont publié la recette pour le reproduire à la maison.


Plus grand

Ce serait parfait si le logo CC-BY était en-dessous de la recette et pour arrêter avec le sexisme, ils devraient s'appeler Bonne-Famille ou Bons-Parents par exemple :)

Si on garde cette comparaison, on peut ainsi expliquer :
- code fermé, portes dérobées etc. : on ne sait pas ce que l'on mange, gélatine à base d'animaux dans des bonbons, Tallowate de sodium dans le savon, viande de cheval dans les lasagnes
- beaucoup de personnes préfèrent payer plus cher de la merde
- expliquer la violation des brevets, tout le monde sera d'accord pour dire que c'est abusif si Oreo attaquait un blog qui publie la recette
- la recette du Coca-Cola est un parfait exemple de code ultra fermé

A vos fourneaux IDE !

icon Tags de l'article :

7 commentaires

NicoC - 13/11/2013 à 20:06:44

La comparaison est intéressante mais tu mélange un peu tout sur la fin.

En quoi le libre explique "la violation des brevets" ? Surtout que la programmation/le logiciel n'a jamais eu rien à voir avec les brevets : c'est du domaine du droit d'auteur.

Tu parle d'Oreo ensuite, oui en effet tout le monde trouverai abusif s'ils faisaient ça, mais comme ils n'ont pas inventé le gâteau, et donc pas déposé de brevet (qui ne s'applique qu'à des inventions), ils ne pourraient rien faire, par contre ce qu'ils ont fait, c'est déposer la marque Oreo, donc ne t'avise pas à vendre un gateau sous ce nom, car là ils vont te tomber dessus et c'est tout à fait normal.

Pour finir, croire que parce qu'on est en open source on peut facilement savoir ce qu'il y a dans les binaires (car non, on ne recompile pas tous les sources, tout comme on ne fait pas tous la cuisine : on achète aussi du tout fait) c'est un peu se fourrer le doigt dans l’œil et bien profondément. Il suffit de voir le bordel autour de TrueCrypt pour arriver à déterminer si oui ou non, il y a une backdoor quelque-part...

@répondre #lien

bajazet - 13/11/2013 à 21:23:39

@Bronco : On se fait des Oreo en PHP ?

@NicoC : Programmer c'est créer la recette, le logiciel c'est le plat.
Oreo, non je dis juste que des personnes font du reverse-engineering pour trouver la recette de l'Oreo puis publient la recette sur la toile, par exemple https://duckduckgo.com/?t=lm&q=homemade+oreo et donc non, ce n'est pas abusif. Aux USA, on peut attaquer pour du logiciel, cf. guerre Google & Oracle pour Java.
Bien évidemment, une marque reste une marque, je ne conseille pas de vendre des Oreo ni de créer un OS nommé Windows.

J'adhère pour la fin, j'ai voulu en parler, mais je n'ai pas su comment le tourner. Oui nous ne compilons pas, mais tout est question de confiance. Tu fais plus facilement confiance à l'artisan sur un marché qui te vend des produits du terroir que Leclerc et ses régions ont du talent. Va vérifier qui dit vrai. Perso, je ne vérifie pas ou peu ce qui vient des dépôts Debian ou F-Droid, par contre le reste :)

@répondre #lien

Knah Tsaeb - 14/11/2013 à 07:52:39

J'ajouterais que tous les produits "Bonne Maman" ont la recette du produit sur leur emballage. Je suis fan des semoule au lait et du riz au lait. Franchement c'est simple à faire, mais étant un gros flaimard, je préfère les achetés tous fait. Les produits "Bonne Maman" sont des produit simple et plutôt propre. Par exemple ils sont des mousses aux chocolats avec des oeufs.....ça vous parait évident ? Et bien regarder la composition des autres mousse au chocolat (marche aussi avec les iles flottantes). Les confitures aussi, qui contient du sucre, des fruits et pis c'est tous.

Je bosse pas pour "Bonne Maman" mais quand une boite fait des produit sérieux, je pense qu'on peut le signaler.

Sinon comme toujours un bon article qui aide à argumenter en faveur du Libre, merci à toi.

@répondre #lien

Nicolas - 14/11/2013 à 09:49:32

Mouais, il n'y pas 50 façons de faire une tarte citron meringuée, encore heureux qu'il n'y ait pas de brevet sur les recettes de cuisine

@répondre #lien

lincruste - 17/11/2013 à 22:02:08

@Knah Tsaeb :

Je bosse pas pour "Bonne Maman" mais quand une boite fait des produit sérieux, je pense qu'on peut le signaler.

Non, ils ne donnent pas la recette, ils listent les ingrédients parce qu'ils y sont contraints par la loi.

'Faut aussi signaler que ce sont les spécialistes du suremballage, ou comment générer 1m³ de déchets plastiques non recyclables pour un pauvre sac de madeleines dans leur paquet individuel.

Étant un utilisateur de Debian (entre autres), je suis assez sensibilisé à la cause du logiciel libre, mais ça me semble un combat totalement dérisoire à côté de ce genre de merde.

@répondre #lien

Doc - 07/07/2014 à 17:22:43

Comment peut-on être anti-libre ? Quel argument on peut sortir contre ça ?

Ce serait un peu comme être contre Amnesty International ou encore MSF... Je vois mal.

@répondre #lien

icon Flux RSS des commentaires de cet article